AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pour le meilleur et pour le pire, dans la santé comme la maladie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alice Montgomery-Jones
Off with her Head
avatar

+ MESSAGES : 359
+ INSCRIT LE : 25/10/2012
+ EMPLOI : Responsable du service juridique au Boston Times

More about you
AGE: 30 ans
POST-IT SUR LE FRIGO:

MessageSujet: Pour le meilleur et pour le pire, dans la santé comme la maladie   Jeu 1 Nov - 14:27

Un simple contrôle de routine, qu'ils avaient dit. C'est ça, et moi je m'appelle Charlotte aux fraises... En sortant de l'immense bâtiment froid qui constitue l’hôpital, je n'ai qu'une envie c'est de crier à me casser la voix. Mais aucun son ne sort de ma bouche. Je suis sciée, abasourdie. Alors j'erre dans les rues de Boston. Je marche et marche, sans regarder la direction que je prends, me laissant porter par mes pas. J'en perds la notion du temps, de la faim ou de la fatigue. Je ne pense plus, me contente uniquement de me déplacer.
Mes pieds finissent par rencontrer le sable. D'accord, je suis allée vraiment loin, en fait. Délicatement, j'ôte mes ballerines que je garde à la main pour sentir la plage sous ma peau. Le regard perdu dans la mer, je finis par me laisser tomber sur place. Les bras enserrant mes genoux, je reste ici, sans bouger ni pleurer. Je sais bien qu'on ne m'a pas annoncé qu'il me restait 24heures à vivre, mais je suis anéantie. Pourquoi le sort s'acharne-t-il autant sur moi? Ne trouve-t-il pas que j'ai assez souffert ? Il faut croire que non. Soudain, je prends conscience de mon corps. J'ai froid, mes mains et mes jambes tremblent de fatigue. Mon index gauche trace des figures abstraites sur le sable. Mes yeux se posent sur un reflet brillant sur mon annulaire. Ma bague. Tom. Il faut que je l'appelle, j'ai besoin de lui. Sans réfléchir, je dégaine mon téléphone puis dis, calmement, dans le combiné : Tommy? C'est moi... Tu peux venir s'il te plait ?... Pleasure Bay, je crois... Non, me pose pas de questions...Merci Plus qu'égoïste, je suis l'égoïsme. Comment puis-je lui demander de venir? Pourquoi lui fais-je subir ceci ? C'est déjà assez dur pour moi, je le connais, c'est cruel. Je suis cruelle. J'en viens à me détester. Le souffle court, j'ai du mal à respirer. A cet instant, je déteste la vie. Je hais profondément la nature qui a voulu m'infliger ça, et moi même, pour ce que je vais faire à Tom.

De longues minutes passent, ou des heures, je ne sais pas au juste. Le regard toujours perdu dans la mer, je n'ai pas bougé.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas Jones

avatar

+ MESSAGES : 32
+ INSCRIT LE : 28/10/2012
+ EMPLOI : PHOTOGRAPHE

More about you
AGE: 32 ANS
POST-IT SUR LE FRIGO:

MessageSujet: Re: Pour le meilleur et pour le pire, dans la santé comme la maladie   Mar 6 Nov - 18:44

Ma journée se veut tranquille, je n'ai pas eu de commande de la semaine, aucun mariage ou événement particulier à couvrir, ainsi je peux en profiter pour faire le tour de la ville afin de prendre des clichés un peu au hasard, toujours à la recherche de la photo parfaite pour mon exposition qui aura lieu dans un peu moins d'un mois. J'arpente les rues sans trop savoir où je vais, mes pieds me portent où bon leur semblent. Je découvre souvent des quartiers splendides de cette manière, des quartiers dans lesquelles on n'oserait pas s'aventurer d'ordinaire. Et c'est sans doute ce qui fait la beauté du métier de photographe, même si parfois il est difficile de s'en rendre compte. Je suis sur le point de prendre une photo lorsque je sens mon portable vibrer dans la poche de mon manteau, je le sors et je décroche prestement quand je vois le nom d'Alice s'afficher. D'emblée avant même d'entendre le son de sa voix, je sais que ce qu'elle s'annonce à me dire ne présage rien de bon. Et j'en ai la confirmation lorsque j'entends raisonner sa voix à l'autre bout du combiné. Elle me demande de venir la rejoindre à Pleasure Bay et quand j'ouvre la bouche pour lui demander quelle en est la raison, elle me rétorque de ne pas lui poser de question. Très bien, je raccroche, fébrile. Je suis inquiet bien évidemment, si elle refuse de me dire quoi que ce soit, c'est que l'heure se veut grave. Rapidement je range tout mon attirail, pour rejoindre ma voiture et monter rapidement dans celle-ci. Je m'évertue à respecter les limitations de vitesse, mais je ressens la terrible envie d'accélérer pour être au plus vite à ses côtés. Tant pis je prends mon mal en patience et une fois arrivé à destination, je me garde aussi bien que possible, pour sortir de ma vieille Ford rapidement. Mon regard scrute la plage à la recherche de sa chevelure brune. Une silhouette accroche mon regard, et je la reconnais sans trop de difficulté. Mes pas me portent jusqu'à Alice, et sans un mot je m'assois à côté d'elle sur le sable. Mon bras entoure ses épaules pour la ramener contre moi, je peux aisément voir qu'elle ne va pas bien. « Qu'est-ce qu'il y a ? Raconte-moi tout. » J'ai besoin de savoir pourquoi elle semble aller si mal, pourquoi elle m'a fait venir ici sans dire un mot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Montgomery-Jones
Off with her Head
avatar

+ MESSAGES : 359
+ INSCRIT LE : 25/10/2012
+ EMPLOI : Responsable du service juridique au Boston Times

More about you
AGE: 30 ans
POST-IT SUR LE FRIGO:

MessageSujet: Re: Pour le meilleur et pour le pire, dans la santé comme la maladie   Dim 11 Nov - 1:20

    Un corps se laisse tomber près de moi, ce qui ne me fait absolument pas quitter le point que je fixe à l'horizon. Imperturbable, je ne veux pas détourner les yeux. J'ai l'impression que c'est la seule façon d'être forte, de ne pas me laisser submerger. Tom entoure mon épaule de son bras et me rapproche contre lui. Mon regard ne bouge pas, même lorsque je pose ma tête contre son torse. « Qu'est-ce qu'il y a ? Raconte-moi tout. » Ses quelques mots brisent ma bulle de protection. Progressivement, mon coeur se serre, ma gorge se noue et mon nez me pique. Je sens les larmes monter. Je serre le poing et les paupières, tentant, en vain, de les retenir. Mais déjà la première goutte perle sur ma joue. Je ramène mes genoux contre moi. Les larmes jaillissent de plus en plus, incontrôlables. Je suis prise de soubresauts. Le visage dans les mains, le corps contre celui de Tom, je sanglote. Je ne suis pas le genre pleurnicharde. Il m'en faut beaucoup pour extérioriser mes émotions, autant dire que cette sensation m'est très bizarre. Je finis par réussir par me calmer, tant bien que mal. Je me rapproche encore plus de Tom. Je suis morte de froid, morte d'épuisement. Je le regarde, les yeux encore embués : Insuffisance rénale chronique. J'ai une insuffisance rénale chronique. A un stade avancé. J'vais devoir être dialysée, et peut être même subir une transplantation. Je... ma voix se casse, je ne sais plus quoi dire. Oui, je sur-réagis. Il y a des milliers de gens qui vivent avec ça, et ils font avec. Alors pourquoi moi, Alice, du haut de mes 30 ans, je n'arrive pas à le supporter. Je finis par dire : J'pensais que j'étais tranquille... Que j'avais déjà assez morflé comme ça. Qu'après m'avoir donné des parents de merde, la nature, ou dieu, ou qu'importe, avait plutôt à se repentir auprès de moi. J'pensais que ça n'arrivait qu'aux autres... J'suis complètement désemparée. Une petite fille à qui l'on a volé son doudou, une jeune femme que l'on a condamné.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pour le meilleur et pour le pire, dans la santé comme la maladie   

Revenir en haut Aller en bas
 

Pour le meilleur et pour le pire, dans la santé comme la maladie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Voie de Programmation pour profil de vitesse
» Je pars pour une semaine dans le sud
» Antenne GA 25 MCX pour Nuvi 765 dans C4 Picasso
» Routeconverter, un outil pour afficher, éditer, enrichir et convertir des routes, des traces et des points
» Et voici Eriam, pour le meilleur et pour le pire ! :D

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS OR NOTHING :: BOSTON - AROUND :: › › Pleasure Bay-