AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Love is a name, sex is a game. Let's forget the name, and play the game.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alice Montgomery-Jones
Off with her Head
avatar

+ MESSAGES : 359
+ INSCRIT LE : 25/10/2012
+ EMPLOI : Responsable du service juridique au Boston Times

More about you
AGE: 30 ans
POST-IT SUR LE FRIGO:

MessageSujet: Love is a name, sex is a game. Let's forget the name, and play the game.   Mar 30 Oct - 14:58

Journée éprouvante au boulot. On a un nouveau procès sur le dos, à croire que ça les amuse de nous poursuivre en justice toutes les cinq minutes. En tout cas, j'ai besoin de me changer les idées. J'ai besoin d'un verre, de me détendre. Je regarde ma montre : oh. 19h... Merde. Je peux rien faire, à 19h ! Sans réfléchir beaucoup, je décide de prendre un bain. Allongée dans la mousse parfumée, j’enchaîne deux épisodes de Sex and the City. C'est une petite folie que nous nous sommes accordée, avec Tom : une télévision dans la salle de bains. Vu que nous sommes l'un comme l'autre des stressés invétérés, enfin, surtout moi, on a trouvé judicieux d'installer ça. Et on a eu raison.
Deux heures plus tard, je suis debout, devant mon miroir, en sous vêtements, me séchant les cheveux frénétiquement. J'ai décidé d'être belle ce soir. J'ai choisi, dans mon armoire l'une de mes tenues préférées. J'assortis un bustier bleu à un short taille haute noir. Mes chaussures sont des escarpins très hauts mais incroyablement confortables, couleur ébène. Une touche de rouge sur mes lèvres et de bleu sur ma paupière mobile et le tour est joué.

Je ne sais pas pourquoi mes pas m'ont conduite au Wilson's night, mais finalement, je ne regrette pas. Instinctivement je vais au bar. Je veux boire à ne plus me souvenir de mon nom ce soir. Un Whisky s'il vous plait. Sec. Je joue avec les bords de mon verre, du bout du doigt. Aujourd'hui n'est pas un jour comme les autres. C'est l'anniversaire de mariage de mes parents. Ces bâtards. Tous les ans, à la même époque, j'ai toujours cette rancoeur débordante. Et rien de mieux qu'il whisky pour faire passer l'amertume.
Je tourne la tête et regarde autour de moi, et mes yeux finissent par se poser sur un homme, installé près de moi. Je l'observe quelques instants, puis finis par dire, après avoir détourné les yeux : Salut !

_________________


Dernière édition par Alice Montgomery-Jones le Jeu 1 Nov - 0:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Braeden J. Goldman

avatar

+ MESSAGES : 806
+ INSCRIT LE : 28/10/2012
+ EMPLOI : chef cuisinier

More about you
AGE: 32 ans
POST-IT SUR LE FRIGO:

MessageSujet: Re: Love is a name, sex is a game. Let's forget the name, and play the game.   Mer 31 Oct - 16:48

► Love is a name, sex is a game. Let's forget the name, and play the game.


Braeden n'avait pas osé dire non. Alors il avait suivit. Il n'était pas du genre à suivre, et il avait suivit. Il avait suivit ses collègues dans ce lieu sordide. Il n'aimait pas les boites. Depuis toujours d'ailleurs. Il trouvait que ça sentait mauvais, que ça ne servait à rien, et que c'était éreintant. Mais il devait travailler avec ces gens, il devait les diriger, et pour sa il fallait instaurer un lien. Enfin c'est ce que lui avait apprit l'armée, et c'est ce qu'il voulait faire. Se faire apprécier et respecter, créer une atmosphère de détente dans la cuisine, et potentiellement être au courant des derniers potins. Il avait donc suivit la bande de jeunes jusqu'à la boite, qu'il ne connaissait que très peu. Ado il y avait passé de longues soirées, mais ses plus récents souvenirs avaient quinze ans, soit un bon moment déjà. Rien que la devanture avait changée. Fini les néons kitsh et les toxico devant. Maintenant il y avait un videur, de taille impressionnante mais qu'il aurait mit par terre en moins de 27 secondes -entrainement militaire oblige- , ainsi qu'une longue queue remplit de jeune filles à peine habillés et de pseudo beaux gosses bourrées d’orgueil et de testostérone. Il avait été l'un deux, pourtant il lui semblait ne jamais avoir autant été cliché. Remarque, il avait joué un moment le parfait petit soldat, c'était cliché sa aussi. Il soupira alors que le videur les laissaient enfin rentrer, après avoir examinés les looks de chacun. Ça aussi, c'était de la connerie. On avait le droit de s'amuser, même habillé comme un sac de patate, non? Il avait eu la chance ce matin de choisir un t-shirt tout simple, aillant longuement hésité avec un vieux pull totalement pourri par le temps. Sa plus la barbe naissante, il se serait fait jeter illico presto, serait rentrer dans son petit appartement du quartier irlandais, se serait installé devant un film une bière à la main. À bien y réfléchir, Braeden se dit qu'il aurait mieux fait de mettre le pull. Résigné, il passa les portes, se faisant arrêter par un mec, un tampon en forme d'étoile à la main. Afreusement cliché. "Pas question que je porte ça". L'employé de la boite eu un sourire, et se mit à parler assez fort, histoire de couvrir la musique. "C'est obligatoire monsieur, pour dire que vous avez bien payé, et si vous voulez sortir, si vous refusez vous n'aurez accès à rien..." "C'est bon c'est bon, j'ai compris"Braeden le regarda, dépité. Il n'allait pas sérieusement se laisser tamponner cette horreur pour leur faire plaisir, si? Un regard à ses collègues lui confirma que si, il le ferait. Dépité, il suivit la petite bande à l'intérieur, et s'installa avec eux près du bar.

La soirée commença paisiblement. Il discuta avec les jeunes, assez heureux de découvrir qui ils étaient en dehors du boulot. Des gens sympa, en somme. Puis ils se décidèrent à danser. Et Braeden était allergique à la danse. Depuis longtemps d'ailleurs. Même à l'époque du lycée il n'était pas à l'aise sur la piste, avec les autres, alors à trente ans passé c'était hors de question. Il préféra les laisser y aller, et s'assit au bar, commandant à nouveau un verre. Il le sirota, pensif, fixant plus le vide qu'autre chose. Puis son regard se posa sur l'affreuse étoile, alors qu'un bruit de foule en délire se faisait entendre derrière. Cette étoile était affreusement laide. Un mouvement l’alerta à coté de lui. Il avait été entraîné à tout voir, aussi il tourna vivement la tête vers la jeune femme venait de s'installer. Elle laissa s'échapper un petit salut. C'était à lui qu'elle en voulait? Après un petit moment de réflexion pendant lequel il se demanda si il allait se faire draguer, il se décida de jouer le type sympa. Il lui sourit poliment, attrapa son verre et se rapprocha, changeant de siège, finissant son fond de whisky avant de parler. "Vous ne devriez as parler aux inconnus, je suis surement un tueur en série vu ma tête" Il se mit à rire, un peu éméché, avant de s'essuyer la paume sur son jean et de tendre la main à la petite brune. "Je plaisante, pas de panique, je ne vous ferais rien. Je suis le...." Il se coupa, s'insultant et se flagellant de nouveau dans son esprit. Il allait dire quoi là? Je suis le lieutenant Goldman? Et puis quoi encore, il n'était plus militaire, depuis deux ans. Il allait devoir s'y faire. Et puis c'était assez ridicule, dans cette boite, dans cette situation, d'être aussi formel. Il attrapa donc doucement la main de la jeune femme, souriant. "Appelez moi Braeden" Lui serrant la main doucement, il la dévisagea un peu. Jolie femme, surement riche. Après son petit examen il re-commanda un verre, avant de se remettre à parler. Il était tout seul, autant faire causette non? Maintenant qu'il était la il n'avait rien d'autre à faire de toute façon. "Vous allez souvent dans ce genre de lieux à la con? Enfin je veux dire... Pardon si la réponse est oui hein, mais je ne suis pas certains que ce soit vraiment la solution pour rencontrer du monde. Éventuellement des violeurs ou de l'herpes, mais surement pas l'amour." Bravo, bien joué. Il rencontrait une femme, et tout ce qu'il trouvait à dire c'était ça. Enfin bon, parler mst valait mieux que le silence, non?


△everleigh


Dernière édition par Braeden J. Goldman le Dim 4 Nov - 14:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Montgomery-Jones
Off with her Head
avatar

+ MESSAGES : 359
+ INSCRIT LE : 25/10/2012
+ EMPLOI : Responsable du service juridique au Boston Times

More about you
AGE: 30 ans
POST-IT SUR LE FRIGO:

MessageSujet: Re: Love is a name, sex is a game. Let's forget the name, and play the game.   Dim 4 Nov - 9:08

"Vous ne devriez as parler aux inconnus, je suis surement un tueur en série vu ma tête" Je laisse échapper un petit rictus et dis, espiègle : J'prends le risque ! "Je plaisante, pas de panique, je ne vous ferais rien. Je suis le....Appelez moi Braeden" Sans blague ? J'aurais juré qu'il était sérieux, qu'il allait vraiment me tuer... Bon, ce type doit légèrement revoir son humour, hein... Mais ça n'enlève rien au fait qu'il est vachement mignon quand même. Alors qu'il prend ma main pour la serrer, je me présente à mon tour : Alice. court, simple et efficace. Sans fioritures. C'est vrai, pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple ?

"Vous allez souvent dans ce genre de lieux à la con? Enfin je veux dire... Pardon si la réponse est oui hein, mais je ne suis pas certains que ce soit vraiment la solution pour rencontrer du monde. Éventuellement des violeurs ou de l'herpes, mais surement pas l'amour." Je rie un peu. Plus pour la forme que pour sa blague qui, comme la première, est douteuse. Je regarde mon verre de whisky et en bois une gorgée. L'alcool me brûle la gorge et engourdis mes sens. J'en arrive presque à oublier pourquoi je suis là. En fait, j'suis plutôt là pour le bar moi, aujourd'hui... Je pointe mon verre du doigt. Si il ne comprend pas, c'est qu'il est con. Un deuxième lampée de spiritueux. Je veux qu'il emporte avec lui tous les maux qui m'accablent. Mon passé, mon présent, mon futur. Je veux qu'il m'emporte. Au moins pour cette nuit.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Braeden J. Goldman

avatar

+ MESSAGES : 806
+ INSCRIT LE : 28/10/2012
+ EMPLOI : chef cuisinier

More about you
AGE: 32 ans
POST-IT SUR LE FRIGO:

MessageSujet: Re: Love is a name, sex is a game. Let's forget the name, and play the game.   Dim 4 Nov - 15:21

► Love is a name, sex is a game. Let's forget the name, and play the game.


"J'prends le risque" Braeden eu un sourire en entendant ces mots. Ils voulaient tout dire. Mais surtout que la jeune femme s’intéressait à lui. Qui, après ce genre de phrases, osait prendre le risque, comme elle disait? Les femmes à fort caractère, ce que Braeden appréciait. Il n'était pas très femme. Il en avait eu quelques une dans sa vie, mais il préférait de loin les hommes. Mais parfois, une femme parvenait à le charmer, l’intéresser, et parfois même l'avoir. Et cette brune était du genre à l’intéresser. Jolie, pas froid aux yeux, elle pourrait lui convenir. Lui qui s'ennuyait comme un rat mort dans ce lieu sinistre. Elle se présenta, directement. Pas très bavarde la Alice. Prénom commun d’héroïne de roman. Qui lui allait plutôt bien. Alice l’espiègle, la secrète, la sauvage. Qui riait à ses conneries de façon étrange. Elle riait d'ailleurs plus de lui qu'autre chose. Peu importe, il n'était pas la pour amuser la galerie. D'ailleurs la raison de sa venue n'avait plus vraiment lieu d'être, ses collègues étant bien trop occupés pour le remarquer. Tant mieux d'ailleurs. Il préférait faire la causette avec la demoiselle qui l'avait abordé. Demoiselle qui avait l'alliance au doigt, détail que Braeden remarqua rapidement. Le mariage lui semblait sacré, mais si elle était ici, à cette heure, à boire toute seule, c'était que le sien ne devait pas trop l'être.

Il se rapprocha, commençant son étrange discours, plus étrange qu'autre chose. La femme, l'écoutant à peine, se mit à boire. Il en profita pour finir son verre, avant de l'écouter se justifier. "En fait, j'suis plutôt là pour le bar moi, aujourd'hui..." Elle voulait boire pour boire alors. Boire pour oublier. "Et qu'avez vous donc à faire passer dans l'alcool? Ce n'est pas bon de boire pour boire vous savez? Surtout comme une jolie fille comme vous" Un sourire alors qu'il finissait sa phrase. Il parlait il parlait, mais dans le fond il faisait la même chose. La regardant finir son verre il en re-commanda, payant sa tournée. "Allez, je vous invite" Regardant sa montre, il avisa de l'heure. Tard. Tant pis, il n'avait pas envie de dormir. Il voulait simplement perdre la tête, au moins pour une soirée. Ne plus être celui qu'il était. "Donc vous venez souvent ici, boire et aborder des inconnus sans votre mari? Excusez mon indiscrétion mais j'ai vu votre alliance. Instance de divorce ou infidélité chronique? " Mais quel idée avait-il eu de poser cette question. Il n'avait pas à se mêler de sa. Il s'insulta mentalement alors que le serveur leur donnait les verre. Il avança le premier pour la femme avant de regarder ailleurs. "Je ne devrais pas me mêler de sa, désolé. Je n'ai pas l'habitude de parler aux jolies femme en faite" Souriant, il tourna les yeux vers elle, avant de lever un peu son verre. "À l'alcool?"


△everleigh
#795344
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Montgomery-Jones
Off with her Head
avatar

+ MESSAGES : 359
+ INSCRIT LE : 25/10/2012
+ EMPLOI : Responsable du service juridique au Boston Times

More about you
AGE: 30 ans
POST-IT SUR LE FRIGO:

MessageSujet: Re: Love is a name, sex is a game. Let's forget the name, and play the game.   Mar 6 Nov - 0:25

"Et qu'avez vous donc à faire passer dans l'alcool? Ce n'est pas bon de boire pour boire vous savez? Surtout comme une jolie fille comme vous" Il est un peu con, et un peu lourd sur les bords, celui là... J'en arrive presque à regretter d'avoir engagé la conversation. Mais enfin, il gagne quand même un bon point en disant que je suis jolie. On n'a pas tout perdu... Je hausse les épaules pour toute réponse, avant de finir d'une traite mon verre. "Allez, je vous invite" Ah, enfin une chose sensée. Merci ! Effectivement, je ne dis pas non. Il regarde sa montre. Soit il est attendu, soit je l'ennuie, soit... Oh, j'en ai marre de réfléchir, je m'en contre fiche du pourquoi du comment de la métaphysique des tubes. J'veux être bourrée, point. "Donc vous venez souvent ici, boire et aborder des inconnus sans votre mari? Excusez mon indiscrétion mais j'ai vu votre alliance. Instance de divorce ou infidélité chronique? " Ah, merde, mon alliance... Mais j'ai pas de compte à lui rendre à ce type, pour qui il se prend? J'hallucine ! Si il ne m'avait pas offert un verre, j'crois que je l'aurais bien rembarré. Pis bon, il est vachement sexy, aussi. Je lâche, presque blasée : Mon mariage... est bien plus compliqué que ça. Disons simplement que les apparences sont parfois trompeuses. Oh, et je n'ai pas de comptes à rendre à mon mari. Si ça n'était pas une invitation, dites moi ce que c'est, alors... Je ne m'étendrai pas sur le sujet. Ma relation avec Tom ne le regarde pas. Je suis heureuse en ménage, voilà tout ce qui importe. Si il sait que je suis là? Evidemment, que croyiez vous ? C'est probablement lui qui va me ramasser à la petite cuiller, encore, quand je rentrerai ivre morte. "Je ne devrais pas me mêler de sa, désolé. Je n'ai pas l'habitude de parler aux jolies femme en faite" Sous l'effet de l'alcool et du compliment, je glousse. Comme une adolescente. J'suis pas si jolie que ça, faut pas abuser non plus... Fausse modestie ou prise de conscience soudaine ? A vrai dire, je pense que je ne le saurai jamais. "À l'alcool?" Je lève mon verre à l'alcool, et dis, en retour : Non, à l'ivresse. Et nos lèvres se rencontrent.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Love is a name, sex is a game. Let's forget the name, and play the game.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Love is a name, sex is a game. Let's forget the name, and play the game.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mad Game Tycoon : l'enfant de Theme Hospital et de Game Dev Tycoon
» kari ; i love you too new york city.
» Retour à l'auberge au lieu d'un game over
» Love pub souhaite se lier a Zone Pub [accepté]
» Marion Game

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS OR NOTHING :: BOSTON - DOWNTOWN :: › › BOYLSTON STREET :: WILSON'S NIGHT-